5 items indispensables à emmener avec vous en vélo

Pour faire face aux imprévus, voici 5 items indispensables qui doivent absolument se retrouver dans vos sacs.

1. Un ensemble de réparation en cas de crevaison

Vous filez à vive allure sur la piste cyclable, il fait beau, vous faites défiler les kilomètres sur votre cyclomètre. Tout à coup, BOOM! Une crevaison.

Pour éviter de devoir revenir à la maison côte à côte avec votre vélo, munissez-vous d’une trousse de réparation pour les crevaisons. Votre ensemble devrait contenir, au minimum :

  • Une chambre à air
  • Des cartouches de CO2 (ou une pompe portative pour un choix plus écologique)
  • Une clé à pneu
  • Un outil multifonctions, communément appelé multitool, avec plusieurs clés hexagonales

Plusieurs détaillants d’articles de sports offrent des ensembles allant du plus modeste au plus complet. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste. Il pourra vous suggérer les options qui correspondent le mieux à vos besoins et à votre portefeuille!

2. Des bidons ou gourdes cyclistes

Qui n’a jamais sous-estimé la quantité d’eau à apporter lors d’une randonnée en vélo?

Peu importe la durée estimée de votre randonnée en vélo, il est recommandé d’avoir deux gourdes d’eau fixées au cadre de votre vélo avec des portes-gourdes. Au besoin, vous pourrez vous arrêter dans des haltes ou certains commerces pour vous ravitailler.

Une bonne hydratation :

  • aide à régulariser la température de votre corps et ainsi réduire les risques de malaises;
  • permet une bonne circulation du sang qui lui contient les glucides, protéines, vitamines et minéraux dont votre corps a besoin;
  • contribue à prévenir la fatigue prématurée;
  • aide à fournir un effort constant pendant toute la durée de l’activité.

Avoir un plan d’hydratation

Pour les entraînements qui nécessitent un effort intense, demandez à votre nutritionniste de vous préparer un plan d’hydratation.

Pendant l’entraînement, n’attendez pas d’avoir soif pour boire. Pour éviter les malaises, buvez de petites gorgées, entre 150 et 350 millilitres de liquides, toutes les 15 à 20 minutes. Si l’entraînement dure plus d’une heure, il faudra penser à inclure des boissons riches en glucides et en sels minéraux.

3. Des collations énergétiques

Pour éviter les baisses d’énergie, privilégiez les collations à forte teneur en glucides, liquides ou solides. En plus de vous hydrater, les boissons et les gels sont plus faciles à digérer pendant l’entraînement que les aliments solides.

Entre autres, les glucides permettent de :

  • reconstituer les réserves musculaires après l’entraînement;
  • maintenir les performances sportives tout au long de l’entraînement.

De plus, évitez les aliments gras pouvant gêner le tractus intestinal, autrement dit, le processus digestif

4. Un tube de crème solaire

« Pas besoin de ça, moi, de la crème solaire. »

C’est peut-être l’élément le plus évident de notre top 5, mais cet item est souvent laissé à la maison.

Il existe des produits secs, des crèmes en bâton qui ont le look de déodorants, qui se rangent parfaitement dans les sacs de selles. Ces produits sont pratiques, car ils permettent d’éviter que le tube ne s’ouvre et que la crème se répande partout à l’intérieur du sac.

5. Une trousse d’urgence

Peu importe la durée de votre sortie, amenez toujours avec vous vos cartes et papiers :

  • votre carte de crédit et/ou de débit
  • votre carte d’assurance-maladie
  • la liste de vos médicaments
  • la liste de vos allergies

Vous pourrez ainsi partir l’esprit tranquille, sachant que vous êtes couvert, peu importe ce qui vous arrive.

Évidemment, il y a plusieurs autres items indispensables selon le type et la durée de votre entraînement, mais ce top 5 est vraiment l’essentiel!